Jean Giono
Collège
Orange
 

Projet SEGPA vu par Mme LAGRACE (instigatrice du projet)

mardi 18 décembre 2018, par Nicolas BERNARD


Nos élèves de SEGPA ont, certes des difficultés scolaires. Ils ont parfois perdu foi en leurs capacités, n’ont plus confiance en eux, et ne se sentent plus capables d’être en réussite.


Ce projet pédagogique était fait pour eux. Réveiller en eux l’envie d’imaginer et d’amplifier leur désir de liberté par l’expression plastique. Leur donner envie de mener à bien une production artistique dans le cadre d’un projet personnel.


Avec l’artiste plasticien FRANCOIS TAPIEZO, dont la galerie d’art est sise à Roussillon près d’Apt, nous avons eu pour but d’améliorer leur connexion sociale par le biais du toucher et de l’émulation plastique.
Ce projet artistique a pris forme dès la rentrée de septembre pour prendre fin en janvier.
Exprimer sa sensibilité, exprimer des émotions ressenties, formuler ses intentions, les argumenter, innover, par le biais de créations plastiques : tels en étaient les principaux objectifs. Lesquels ont tous été atteints.


L’artiste peintre François TAPIEZO construit ses œuvres avec des éléments aussi divers que sable, du bois, des pigments naturels et des éléments de récupération électronique. Cet artiste était donc le déclencheur idéal pour mettre en œuvre les conditions d’une attention et d’une envie de réaliser en étant attentif et précis.


Dès la rentrée, les élèves ont découvert les œuvres de l’artiste par le biais de photos prises dans sa galerie et son atelier par madame Lagrâce, professeur des écoles spécialisée SEGPA, référante en Arts Plastiques pour tous les élèves de la SEGPA.
Toutes les classes se sont mises au travail : recherche de textures, d’outils plastiques, de mélanges, de dégradés, pour essayer de comprendre comment et avec quoi TAPIEZO faisait de telles toiles. Les élèves de troisième SEGPA ont démonté des éléments informatiques. Tous les autres élèves sont partis à « la chasse aux trésors » : ces trésors étant des objets de la vie quotidienne de petite taille, pouvant, en étant détournés et magnifiés, être intégrés à un tableau. Regarder autrement ce qu’on jette, le récupérer et en faire « un bijou ». 


Les collégiens de la SEGPA se sont mis à l’œuvre : un format canson, de la gouache, à laquelle ils ont chacun adjuvé un élément tel que sable, gros sel, litière, graviers, colle. Le but étant d’expérimenter plusieurs démarches afin de répondre à ses propres interrogations personnelles. Ensemble, ils ont mobilisé des moyens plastiques diversifiés pour les mettre au service d’une expression et d’une création artistiques. Pour au final obtenir parfois un résultat frustrant : matière trop lourde, support inadapté, outils handicapants : ils ont fini par utiliser leurs doigts.


Ils étaient prêts à recevoir l’artiste pour une première journée dédiée au TOUCHER : observation par le toucher des toiles-sculptures, des œuvres à prendre entre ses mains, pour ensuite agir et créer, toujours avec les mains, des œuvres de format intimiste sur bois et sur toiles. Créer sa propre matière à peindre, avec de la peinture blanche et du sable. Y intégrer des éléments de récupération. Inventer, chacun, son propre univers plastique.


Quelques jours plus tard, après séchage, l’heure de peindre son œuvre était arrivée. La retrouver parmi toutes, (91 œuvres ont été réalisées !) l’embellir, la mettre en valeur.
Un atelier « sculpture humaine » par le jeu, le respect du corps de l’autre, a été mis en place a raison d’une séance par classe. 
Puis le temps de la sublimation de son œuvre, mené par madame Lagrâce, en individuel : aiguiser son regard d’artiste, choisir de mettre en exergue tel ou tel élément et le mettre en valeur. Raconter l’histoire de l’œuvre. Lui donner un titre.
Détente, bien-être, calme, sérénité, plénitude, quiétude. Autant de mots de vocabulaire travaillés ensuite avec le professeur pour oraliser l’action, parler les sentiments, écrire des Haïkus.


Une exposition des œuvres est prévue en 2019, afin de présenter ce projet de grande envergure aux familles.
Une expérience dans la durée, ayant pour but d’apaiser les tensions et de vivre en harmonie avec ses pairs, qui laissera longtemps son empreinte dans chaque esprit de nos collégiens de SEGPA.


Madame Lagrâce, professeur des écoles spécialisée SEGPA, enseignante en ARTS PLASTIQUES auprès des élèves SEGPA.

 
Collège Jean Giono – Avenue Charles Dardun - 84106 Orange – Responsable de publication : M. Boulard
Dernière mise à jour : vendredi 13 décembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille